Synopsis

Dans la périphérie de Belo Horizonte, au Brésil, les favelas portent des noms de femmes.
C’est dans le quartier de Juliana que la réalisatrice et son équipe presque entièrement féminine s’installent pour filmer deux amies, Leidiane et Andreia, au moment où cette dernière se prépare à quitter Juliana pour sa voisine éponyme, Baronesa. Loin de toute entreprise sociologique, Juliana Antunes nous montre la favela comme on a rarement l’occasion de la voir : du côté des femmes, dans les arrière-cours des maisons de fortune que quelques murets et plaques de tôle isolent d’une guerre des gangs jamais montrée mais dont la violence imprègne le quotidien comme le destin des protagonistes.